Ce blog se consacre surtout à l'utilisation de matériaux récupérés dans la création d'oeuvres d'art.
(cliquer sur les photos pour les agrandir)

lundi 1 février 2010

Inchies

Dans le cadre d'un échange lancé par Francofun à "Scrapbook Laurentides" j'ai créé ces "Inchies".
Un inchie est une petite oeuvre mesurant un pouce par un pouce. C'est une oeuvre à part entière mais ces petits carrés peuvent s'intégrer à des pages de scrapbook ou des collages plus élaborés.
Je parle de ces carrés ici parce qu'ils sont fabriqués avec une carte de la ville de Québec que j'ai prise à l'Hotel Laurier lors de mon weekend créatif en novembre dernier. J'ai découpé des parties de la carte avec un poinçon carré d'un pouce. J'ai encré les rebords pour donner du contraste et j'ai collé des symboles de la ville récupérés dans de vieilles feuilles de "lettraset".

Vous souvenez-vous du "lettraset"? Lorsque l'ordinateur n'était pas encore utilisé, les graphistes se servaient de ces feuilles de lettrage pour leur compositions. Aujourd'hui en scrapbooking on appelle cela des "rub-ons". Même principe, même flexibilité. Un produit bien plaisant à utiliser.

3 commentaires:

beatrice De a dit…

Une petite intrusion sur votre blog et je découvre quelque chose d'intéressant.

Au passage, je vous raconte une petite histoire. Un jour je vois un de mes clients opticiens, jeter des cartons à la poubelle. Je lui dit * Monsieur, pourquoi ne pas faire un tas recyclage papier *. Sa réponse * on a pas le temps *. De ce fait j'écrit à la commune pour raconter, et leurs proposer de faire quelque chose *tout commerçants* en pendant à* tout ménages*.

Je n'entends plus rien parler. Un jour, je reçois une lettre comme quoi j'ai gagné un concours en rapport avec le recyclage. Je n'y comprenais rien, n'ayant pas souvenir de ne n'être inscrite à aucun concours. Ils m'avais *glissée* d'office dans un concours sans rien me dire.

Prix du concours... aller polluer l'atmosphère en avion !!!

beatrice De a dit…

Du signe de la vierge... j'ai beaucoup de peine à jeter quoi que ce soit. Tout peu servir. parfois j'ai raison. Il y a des choses que j'utilise bien des mois plus tard, en tant que décoratrice de vitrines et créant et fabriquant tous mes décors moi-même. En fin de carrière je me trouve avec une montagne de décors que j'aimerais bien passer plus loin. Voir les photos de mon atelier sur mon blog. le remonter un peu. Je n'aime décidément pas jeter.
Le reste, des chutes de tissus d'atelier, par exemple, je les donne à l'école voisine pour les petites classes.En faisant des *tas* de chutes de tissus, j'en ai des tonnes, je les ai vendu à St. Marie aux Mines, en Alsace, lors d'un Symposium de patchworks. Même si ça ne paye d'un plein de benzine, c'est toujours ça.

Un petit bonjour de Lausanne en Suisse.

Plume a dit…

Béatrice, merci d'être venu me faire un commentaire. Votre histoire m'intéresse et je comprends votre difficulté à jeter. Mais bon on est contente n'est-ce pas lorsque l'on réussis à utiliser ces petits bouts de si et de ça. Moi j'ai plusieurs sacs de petits bouts et de choses et d'autres et un jour je vais faire une toile avec tout ce qu'il y a dans l'un de ces sacs. je vais aller voir votre blog cet après-midi.