Ce blog se consacre surtout à l'utilisation de matériaux récupérés dans la création d'oeuvres d'art.
(cliquer sur les photos pour les agrandir)

lundi 14 juin 2010

"Lucky 7" - ma chance




Pour honorer ma chance j'ai créé ce tag ludique. Le thème c'est le jeu alors j'ai pigé dans ma boîte aux trésors pour en sortir de vieilles pièces de jeu de dames, de pièces de bingo et de dominos en bois. Le pion de dame a été recoloré pour s'harmonier au collage avec de la peinture Dabber red pepper. Le fond est un tag embossé avec la matrice " Bingo" (Texture fades-Tim holtz). Le chiffre 7 (Numerals-Tim holtz) est en métal recouvert de papier de vieux dictionnaire et coloré à l'encre distress (peeled paint et broken china). Il repose sur une découpe en forme d'écusson (Tim holtz Alterations- regal crest). Le mot "chance" est écrit avec les "Tiny-Types" de Cosmo Cricket) sur une banderole de Tim Holtz (regal crest). Le ruban à pois noir ajoute une touche rigolote à mon avis tout en répétant le motif de domino.




Cadeau




Et ma chance se poursuit. Mercredi dernier, le 8 juin j'ai reçu mon cadeau suite au concours lancé il y a 2 semaines par Tim Holtz sur son blog. Nous devions lui laisser un commentaire sur son blog et ou envoyer l'une de nos créations faites avec de l'encre Distress. Pour voir ma création je vous invite à aller voir mon article du lundi le 31 mai dans ce blog-ci.

Ils ont reçu 450 projets. De ceux-ci ils en ont choisi 25 et ensuite ils ont tiré 8 noms au sort! Je suis bien contente d'avoir gagné cette belle boîte de métal, produit qui devient rare puisque discontinué... Je vais y loger mes nouvelles couleurs d'encre distress. Mais mon gros prix c'est d'avoir fait parti des 25 projets choisis... Hummmm... Comme disent les Anglais "That made my day"- Ce fût une très belle journée en effet...


Trouvailles

À chaque fois que je vais faire des courses en ville sur la rue St-Jean (Québec), j'arrête toujours au "Copiste du Faubourg". C'est l'un de mes magasins favoris. C'est une papeterie, mais c'est plus que ça. La semaine dernière j'ai déniché 2 petits trésors. D'abord cet ensemble de monogrammes miniatures de style art déco. Absolument ravissants.... "Enwoye amène à maison" comme dirait une amie lointaine.



Ensuite cet autre alphabet avec des lettres de 1 pouce environ tout en métal. Ces alphabets ont rendu service longtemps à l'imprimerie Potvin de St-Joseph de Beauce. C'est donc un petite partie d'histoire que je tiens entre mes mains.





Pour être capable de se servir de ces alphabets il faut normalement une presse. Je n'en ai pas. Cependant je peux utiliser ces alphabets avec de la peinture acrylique en imprimant les mots une lettre à la fois. J'adore! Tout cela m'a couté quelques dollars. Une aubaine!



Alice - Chapître 7 et fin....



Bon, déjà fini ce merveilleux challenge qui m'aura permis d'explorer plusieurs techniques et de me dépasser, disons de dépasser mes peurs devant la page blanche- je m'imposais de produire.... (NDLR je viens de découvrir qu'il nous reste un autre chapitre à faire... Ce n'est donc pas la fin encore....)

Voici la double page. Le contexte à illustrer cette fois-ci, dans un premier temps, met en scène Alice rencontrant des jardiniers qui repeignent des roses blanches en rouge pour faire plaisir à la Reine. Ensuite la Reine commande des exécutions et joue ensuite au croquet farfelu??? Est-ce le juste le croquet qui est farfelu?



J'ai axé sur les roses repeintes. J'ai appliqué de la couleur liquide sur des fleurs découpées (tattered florals-tim hotltz), j'en ai enduite d'autres d'encre distress et j'ai refait un "jet" d'encre mélangé à de l'eau sur les pétales pour donner l'impression que les jardiniers ont peint les fleurs. Ici les deux lapins représentent des jardiniers pour moi. Ils sont en habit de travail et j'imagine qu'ils soufflent la couleur rouge à l'aide de leur trompettes.

Le jardinier principal a les pattes carreautées bleues simplement pour répéter une couleur présente dans le fond.

Le fond est fait de deux choses. Premièrement j'ai fait la technique du "resist" à la poudre à embosser blanche sur une page d'un vieux livre de physique. Page que j'ai ensuite encré (encre Distress- spiced marmalade et broken china) . La technique fait parti de celles enseignées par Tim Holtz dans ses volumes et c'est Alexandra (
blog "Art sraps and more ") qui m'a donné le goût d'utiliser ce procédé. Ensuite j'ai embossé du carton Bazzil vert avec la matrice "swirls" de Tim Holtz, carton que j'ai ensuite sablé, essuyé et encré avec de l'encre Distress (forest moss).

J'ai aussi fait un collage de retailles de papiers embossés pour finir le fond. Ces papiers embossées ont aussi servi à faire la 2 ième page. Les matrices d'embossage utilisées sont-
  • Cuttlebug- dominos et hearts; Tim Holtz Texture fades- patchwork (sur métal) et swirls.




Ceci représente la deuxième page mais je l'ai fait avant l'autre. Françoise Melzani, une artiste que j'admire, accorde une place importante à l'émotion dans la création. Pour elle l'émotion est à la base de toute création. J'ai bien ressenti cela en faisant la page sur le personnage de le Reine de Coeur. Ce personnage est "sans" coeur.

On ne peut la contredire ou la contrarier pourtant c'est la Reine du paradoxe elle-même. Elle condamne un chat à la décapitation et l'instant d'après elle s'en va jouer au croquet! Une soi-disant Dame de Coeur qui inspire peur et horreur. Elle est noire. Créer sur une émotion négative...ça fait drôle....c'est dérangeant. Et bien c'est pour cela que vous retrouvez du métal, du noir et toutes sortes de choses dans ce collage. Ça grouille, ça fourmille, ça brasse.... comme dans mes émotions quand je faisais ce collage.

Dans un autre ordre d'idées. Si j'ai choisi d'interpréter ce chapître avec une influence du moyen âge c'est une peu à cause du blog de Brunhault que je venais de visiter. Cette personne nous montrait ce jour là les festivités reliées au moyen âge dans sa belle ville de Reims. J'aime tout ce qui est relatif au moyen-âge-sauf la dureté de la vie de cette époque cependant.

Ainsi , ma Dame de Coeur est repésentée par une carte à jouer tirée d'un jeu avec des illustrations de l'époque médiévale. Elle arbore une épée et a un air menaçant. Le chat est en danger! C'est un de mes chats qui s'appelait Roger et qui a connu un triste sort... Le pauvre...

Ensuite, une matrice d'embossage de Tim Holtz-patchwork, s'insère bien dans la thématique à cause de certains de ses motifs- la couronne avec trèfle, l'horloge et le damier harlequin. L'embossage a été fait sur du papier métallique coloré à l'encre à l'alcool (Ranger - Adirondack), repeint et essuyé avec un Dabber de couleur "espresso".

Finalemement une découpe de coeur et de couronne servent d'embellissement. Un peu de pastel à l'huile a été appliqué ici et là.
Les damiers, le jeton de bingo et les dominos pour leur part, renforcent le thème du jeu présent dans l'histoire.
Ce fût tout un challenge que celui d'Alice au pays des merveilles. Il ne nous reste qu'à créer la couverture du livre... Merci aux personnes qui ont créé ce challenge qui aura duré effectivement 3 mois... Quelle belle idée!

Françoise Melzani

Connaissez-vous cette artiste talentueuse du mixed-média français? Non? Et bien venez faire un tour ici pour lire une entrevue que j'ai fait avec elle et pour voir quelques unes de ses oeuvres.

3 commentaires:

Stephanie Pezolet a dit…

Madame Bou! Que de belles découvertes dans ce message. Tout plein de talent et de variété. Encore bravo pour le concours Tim Holtz.
En passant, j'ai beaucoup aimé passer la journée en votre agréable compagnie samedi!
Bonne semaine! :D

Lay Hoon aka mescrap a dit…

Cool !! Your new art tool !! Wow !
Love the pages that you make.

Catharina Maria a dit…

This is beautiful work !
♥RINI♥ the Netherlands